/ compostelle

Célée, Cahors, Moissac (jour 12 à 20)

Jour 12

Départ ce matin après une nuit sous la couette et un réveil en pleine nuit avec la sensation que quelque chose a sauté sur mon lit (faudra que je vous raconte l'histoire du crabe et de la tente un jour, mais c'est un autre voyage). Sinon, pour en revenir à nos moutons, ce n'est pas un crabe, c'est un chat (suivez un peu, rhoo). Chat qui réveillera aussi mon voisin avant qu'on ne le foute dehors.

Petit-déjeuner avec avec Jean et Marie-Cate, américaine d'un peu plus de 70 ans qui se fait le chemin tranquillement. La matinée se passe rapidement, nous prenons donc la variante par la valée du Célée avec une après-midi un peu plus longue que prévue (13 km au lieu de 11).

Temps superbe, vallée magnifique et ombragée.

note : tiens, j'ai marqué « si on oublie la route » juste après, je me demande bien pourq^wait !

Soirée avec Pascal (un nouveau) et Louis. Au lit à 21h, si ça continue on finira par se coucher à 19h...

jour 13

Départ chacun de son côté ce matin pour une journée tranquille, j'arrive ENCORE à me foirer en partant, je prends la route au lieu de prendre le GR (c'est pas moi c'est les panneaux !), je finis par le récupérer à Saint-Sulpice.

Trajet bien au chaud sous le soleil à travers les Causses, ça tape gentiment (nous sommes en Octobre), j'ose pas imaginer en Juillet/Août.

Causse

Arrivée vers 15/16h à Marcilhac, fin de journée tranquille, et première fois que j'ai envie de crocheter une église pour prendre des photos à l'intérieur. Renseignement pris, il parait qu'il y aurait eu des vols. Quand je vois l'espace entre le bas de la grille et le sol, je me demande comment ils n'en ont pas eu d'autres...

jour 14

Journée encore très tranquille, beau temps.

Célée

Nous arrivons à Cabrerets au gite du Bardy où Christelle nous accueille, complétement creuvée, on distingue la bien la fin de saison et la fatigue.

On mange encore tout les 4. Oh en fait, vous ai-je dit que Pascal était chef-cuistot ? <3

jour 15

Levé prévu à 7h, ça sera 8h, personne n'a entendu le réveil (c'est fou ce que ça va arriver souvent dans les prochains jours). Départ avec Jean et Pascal un peu après 9h, Passage par le chemin de halage dans la matinée, direction St Cirq Lapopie, « plus beau village de France » et « village préféré des Français ». Une chose de sûr : ce n'est pas le mien.

Chemin de hâlage

On arrive en début d'après-midi, nous apprenons que le gite est complet (gite municipal, en octobre ? complet ?) et nous voyons très rapidement des pancartes « réservation obligatoire la veille pour le mercredi et le dimanche ».

Et nous sommes ? Perdu, pas Mercredi mais Dimanche !

note du retour : il y aurait des magouilles pour avoir le moins possible de touristes au gite pour le privatiser. à vérifier.

Ce qui veut dire que nous avons encore 14km à faire jusqu'au prochain gite. Je garde de ce village un sentiment profond d'artificiel et de faux. Petit arrêt à une boutique de thé sur le chemin où j'achète du heaven's gate, ça sera le premier d'une petite collection qui aura beaucoup de succès :3

Arrêt à Pasturat pour dormir, les 14 km en plus sont passés sans problème.

jour 16 - Cahors

Départ avec une pluie fine qui va durer une bonne partie de la matinée, mause déjeuner sardine au piment + chocolat (pour faire passer le piment), après-midi de plus en plus chaude (et rien à voir avec le piment).

Arrivée à Cahors

Nous rencontrons en arrivant Serge, l'hospitalier (une crême lui aussi), et nous prenons une journée de pause bien méritée à Cahors.

jour 17 - Cahors

Journée de pause bien méritée en question.
Grasse mat', au moins jusqu'à pfiouuu, 8h ! Quelques achats (dont des écouteurs, je viens de finir ceux que j'avais) dans la matinée.

Pont de Cahors

Visite du musée de la résistance l'après-midi. Nous tombons sur 3 ex-résistants faisant une visite à un groupe d'américains. Les histoires pleuvent, nous les écoutons religieusement jusqu'à la fin.

Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre. > Musée de la Résistance, Cahors

jour 18

Départ après le petit déjeuner et le nutella, on apprend que le gîte où on avait prévu d'aller est fermé, les gérants viennent de devenir grands-parents, ils partent pendant 2 jours.

Nous trouvons un gite pas trop loin du premier. Et vu que j'ai que ça comme note pour cette journée, elle devait vraiment être tranquille.

jour 19

Jean

Nous arrivons à Lauzerte. Jean et Michel se prenne une demi-pension je me fais à manger : 200gr de pâtes avec du cantal en morceau. Nico et Véronica arrive à ce moment là, ils se font une énorme salade et une tartiflette avec du fromage à raclette.

Ça sera donc 200 gr de pâtes ET de la tartiflette ET de la salade.

jour 20 : Moissac

Nous arrivons à Moissac, le cloitre est fidèle à sa réputation : magnifique.

Cloître de Moissac 1

Cloître de Moissac 2

Restaurant avec Jean et Pascal pour « fêter » le départ de Pascal.

Célée, Cahors, Moissac (jour 12 à 20)
Share this