[cuir] trousse cuir et bois - prototype 2

Vous trouverez dans cet article les explications pour fabriquer vous même une trousse mêlant cuir et bois comme celle-ci :

trousse 2 - côté cuir

  • côté bois (olivier) :

trousse 2 - côté bois

Matériel

il faut avoir quelques bases en maroquinerie et menuiserie pour suivre cette procédure.

Pour cette version, j’ai utilisé :

sans oublier évidemment le matériel de base : une règle, des pinces, une scie, de quoi poncer… Je vous conseille de lister les outils dont vous allez avoir besoin pour chaque étape, c’est toujours plus agréable de ne pas devoir s’arrêter en plein milieu parce qu’il manque quelque chose.

avant toute chose, réfléchissez bien à la couleur/motifs de votre cuir, à la couleur/motifs de votre bois (mais aussi à l’orientation des pièces) et au rendu de votre burnishing. Mieux vaut prévoir les couleurs et les effets avant de se lancer ;-)

Pour le cuir

Il faut commencer par télécharger en version A4 le template que j’ai adapté. Après avoir imprimé le premier modèle (page 1), il sera nécessaire de couper une bande horizontale de 2 cm au bout du rabat (1) puis d’arrondir les angles (2) une fois la découpe faite.

trousse

Après avoir découpé le reste du modèle et l’avoir placé sur le cuir, vous pouvez marquer son contour (par exemple avec une pointe) pour pouvoir ensuite découper le cuir.

Une fois le morceau de cuir coupé, utilisez une rainette ou un compas pour marquer l’ensemble du contour à 4mm du bord.

Teinture et mise en forme

Mettez votre tablier, protégez votre table, sortez vos gants, il est maintenant temps de teindre votre cuir. Sur les photos que j’ai utilisées dans cet article, c’est de la teinture Eco-flo n°3 - brun bison (si vous souhaitez quelque chose de plus clair, je trouve la teinture Eco-flo n°5 - brun boisé magnifique).

Une fois la teinture faite des deux côtés et le cuir encore humide, vous pouvez faire un prémoulage de votre trousse (voir photo ci-dessous), ça vous aidera grandement pour placer les trous par la suite. N’hésitez pas à la laisser sécher dans cette position pendant 24h.

ATTENTION 1 : le morceau de bois que vous voyez ici fait 16 cm de longueur (~20cm c’est mieux), 5.2 cm de largeur sur 4.3 cm d’épaisseur !

ATTENTION 2 : n’hésitez pas ajouter un morceau de cuir de chaque côté entre la pince et la trousse pour éviter que les pinces laissent des marques.

trousse

Des trous, des p’tits trous

Maintenant que la mise en forme est faite, vous devriez avoir une meilleure visualisation de là où vont être les trous. Vous pouvez prendre une règle et faire une marque sur le trait fait avec la rainette tout les 5mm en dessous, à gauche et à droite (en évitant les deux angles inférieures). Vous pouvez ensuite utiliser un emporte-pièces ou une pince pour réaliser vos trous de 2mm de diamètre.

Polissage /  Burnishing

C’est le bon moment pour faire une pause et réfléchir au rendu que vous souhaitez pour le burnishing (polissage). Faites vous un thé, prenez quelques minutes, puis lancez-vous.

Une fois le burnishing fait, vous pouvez vernir et/ou cirer la totalité de votre pièce afin de ne pas laisser de traces sur le bois ou sur le fil quand ils seront en place.

Pour le bois

Découpes

Passons au bois maintenant. Vous avez votre morceau sous les yeux, vous êtes prêt-e-s, vos outils aussi. Alors allons-y (mais finissez votre thé avant quand même, ça serait dommage qu’il refroidisse) : notre cible, c’est un morceau de bois de 5.2 cm de longueur, 4.3 cm de largeur, et environ 5 mm d’épaisseur.

Il est vivement conseillé de réfléchir avant aux faces qui seront visibles sur les côtés de la trousse, aux motifs apparents, mais aussi à leurs orientations de chaque côté (dans quelle direction va aller le fil du bois).

trousse

Le plus simple (en espérant que votre morceau de bois soit déjà bien taillé), c’est de couper une “bande” de 5mm de largeur (comme au dessus), puis d’y découper les deux morceaux (à chaque fois un rectangle de 5.2 cm de longueur sur 4.3 cm de largeur) dont nous avons besoins à la scie.

Encore et toujours des p’tits trous

Une fois que vous avez vos deux morceaux, il va falloir percer les trous. Je vous conseille vivement de faire vos trous à la perceuse après les avoir aligné et marqué par rapport à ceux qui sont déjà sur le cuir (c’est à dire un trou tout les 5 mm) :

trousse

Ponçage et finitions

Après les trous, il faut poncer, poncer et encore poncer et finir avec un grain ultra-fin (grains 180 par exemple) : il faut poncer les faces, mais aussi les arêtes et les angles pour les arrondir.

Une fois cette partie terminée, on va pouvoir attaquer la meilleure partie : huiler le bois ! \o/

Ici, les deux morceaux d’olivier après 3 couches d’huile de camélia (pour cette partie c’est vraiment à vous de voir ce que vous voulez : huile, vernis, danish oil…) :

trousse

Puis les deux ensemble

Couture

Après avoir terminé toutes les étapes précédentes, on va pouvoir passer à la couture : recourbez une aiguille avec une pince après l’avoir chauffée avec un briquet, puis enfilez le fil et commencez à coudre par le fond.

Concernant la couture en elle-même, tout dépend du style que vous voulez. N’hésitez pas à faire des tests avant de faire toute la longueur.

ici, je passe le fil 2 fois dans chaque trou, puis je fais un noeud, et je repasse le file entre le cuir et le bois pour le faire passer par dessous dans le trou suivant du bois, et ainsi de suite :

  • bois (dessous -> dessus) -> cuir (dehors > dedans) -> bois (dessous -> dessus) -> cuir (dehors > dedans)
  • placer le noeud entre le cuir et le bois
  • faire passer le fil entre le cuir et le bois puis recommencer au trou suivant.

trousse

trousse

Une fois la couture terminée, le résultat devrait ressembler à ceci :

Flanc droit

trousse trousse

Flanc gauche

trousse trousse

Finition et décoration

Pour la mise en place du système de fermeture avec un fermoir magnétique, il faut marquer 2 trous au milieu du rabat (quand il est fermé pour être sûr de l’emplacement). Une fois l’emplacement choisi, vous pouvez faire les 2 trous à la pince ou à l’emporte-pièces.

Une fois le fermoir en place, vous pouvez ensuite installer la décoration par dessus pour décorer et surtout cacher les deux pattes du fermoir qui se trouve à l’extérieur.

Sur cette trousse c’est un noeud ovale celtique. L’installation est plutôt simple : il suffit de définir son emplacement, marquer les trous à faire pour les rivets, faire les trous, placer le concho puis mettre en place les rivets.

Et voilà, c’est terminé !

trousse